Association Patrimoine Culturel Loire

 

Philippe CAYLA, prŽsident

Enseignant chercheur honoraire, UniversitŽ dÕAngers

 

11 quai des Mariniers, 49570 MONTJEAN s/LOIRE

Tel. 02 41 39 06 31 - philippe.cayla.88.49@wanadoo.fr

 

 

 

VALORISER LE PATRIMOINE CULTUREL FLUVIAL LIGERIEN

en Basse Loire angevine et armoricaine

 

 

Monsieur le PrŽsident du Conseil RŽgional,

Messieurs le Vice-prŽsident chargŽ de l'environnement et PrŽsident du CORELA,

Messieurs le Vice-prŽsident chargŽ de la culture,

Madame la Conseillre rŽgionale dŽlŽguŽe au patrimoine culturel,

Madame la Conseillre rŽgionale dŽlŽguŽe ˆ la dŽmocratie territoriale,

Monsieur le PrŽsident du ComitŽ RŽgional de Tourisme,

 

 

LÕassociation Patrimoine Culturel Loire est ˆ lÕinitiative dÕune Žtude diagnostic du patrimoine culturel fluvial ligŽrien ˆ lՎchelle de la Basse Loire angevine et armoricaine, de Montsoreau ˆ lÕamont de Nantes. Celle-ci vise ˆ en assurer une sauvegarde et une valorisation effective par le biais dÕun projet fŽdŽratif  inter sites, traitant du bassin ligŽrien (dont la Basse Loire) comme d'un anthroposystme fluvial spatiotemporel (aux composantes gŽohistoriques, ethno archŽologiques, situŽes dans leur contexte environnemental fluvial - dont les palŽoenvironnements). Cette dŽmarche systŽmique s'appuyant sur la co-Žvolution sociŽtŽ / milieux (par ailleurs appliquŽe autour du Rh™ne) sÕinscrit dans lՎvolution rŽcente dÕune prise en considŽration croissante du patrimoine ligŽrien, tant dans le cadre rŽgional (Conservatoire rŽgional des rives de la Loire et de ses affluents) que dans celui du bassin tout entier (mission Val de Loire Unesco, inscription de la Loire au patrimoine mondial sur le fondement du paysage culturel).

 

Il sÕagit de rŽaliser un bilan des connaissances des contenus patrimoniaux, des sites et acteurs de cette section de Loire de rŽfŽrence, pour dans une deuxime phase d'Žtude fondŽe sur la concertation, Žvaluer les potentiels et prioritŽs et dŽboucher sur un avant-projet de rŽalisation inter sites et de rŽseau.  Une version adaptŽe de ce bilan Žtat des lieux, sera disponible sur Internet avec une capacitŽ Žvolutive (voir ci-jointe la lettre dÕintroduction Ç Valoriser le patrimoine culturel ligŽrien È).

 

Un autre objectif, liŽ au diagnostic, est dՎlaborer une fonction scientifique s'exprimant dans un comitŽ capable de produire conseils, rŽflexions, programmes dՎtudes. Il assurerait une liaison entre sites et chercheurs associatifs ayant contribuŽ ˆ renouveler et rŽvŽler le sujet, la recherche universitaire elle-mme en cours de dŽveloppement (sur la thŽmatique fluviale ligŽrienne et internationale), les institutions nouvelles et leurs conseils scientifiques.

 

Un autre propos urgent concerne le devenir et lÕutilisation de travaux et recherches peu diffusŽs, de collections en situation prŽcaire et dՎpaves laissŽes in situ dans le fleuve. Le tout relve ˆ la fois de la recherche en cours (en tant quÕobjet) et de futures mŽdiations musŽographiques (en tant que matŽriau) passant par des dŽmarches conservatoires, avec ˆ la clŽ des enjeux culturels fondamentaux et le  dŽveloppement local par le tourisme culturel.

 

A partir de ces ressources ainsi considŽrŽes, on espre voir se dessiner un rŽseau de mŽdiation et dՎquipements techniques rejoignant les grands musŽes urbains dans la complŽmentaritŽ des prestations patrimoniales (expositions, parcours interprŽtatifs) dՎchelle rŽgionale et au-delˆ, de bassin.

Dans un contexte associatif et scientifique dynamique, les connaissances, les attentes et rŽalisations en matire de mŽdiation patrimoniale ne sÕexprimeront pleinement que par lÕentremise des pouvoirs publics, institutions et grandes collectivitŽs territoriales du bassin ligŽrien, en premier lieu la rŽgion Pays de la Loire.

LÕimportance grandissante des questions patrimoniales auprs des populations, dont tŽmoignent la vigueur des diffŽrentes associations concernŽes et lÕimpact d'une mŽdiation renouvelŽe sur le dŽveloppement local (importance du tourisme culturel), accroissent le niveau de responsabilitŽ de l'institution rŽgionale et ses r™les dans la valorisation du patrimoine sociŽtal,  confortŽs par la participation dŽmocratique et territoriale. L'enjeu de ce propos de portŽe gŽnŽrale, est encore plus important appliquŽ ˆ la valorisation  raisonnŽe des ressources patrimoniales originales de la Basse-Loire angevine et armoricaine rŽgionale (cf. annexe). CÕest aussi servir lÕamŽnagement du territoire en rŽpondant aux attentes de la population en matire culturelle et renforcer lÕimage rŽgionale.

 

Nous avons l'honneur de vous inviter ˆ un point de restitution de lՎtude diagnostic, avec rŽflexion appliquŽe ˆ lՎlaboration dÕune fonction et comitŽ scientifique, le jeudi 24 mai 2007, 14 H, UniversitŽ dÕAngers site St Serge, amphi Lagon, FacultŽ de Droit, AllŽe Franois Mitterrand.

 

Veuillez trouver ci-joint, ˆ l'intention de vos services, les ŽlŽments constitutifs de la premire phase dՎtude du projet prŽsentŽ, lettre introductive et questionnaire ŽlŽmentaire. Nous vous serions reconnaissant dÕen prendre connaissance et de rŽpondre, mme sommairement, aux parties pouvant vous concerner.

 

En lÕattente dÕune rŽponse de votre part, nous vous prions dÕagrŽer, Monsieur le PrŽsident, Messieurs les Vice-prŽsidents, Madame la Conseillre rŽgionale chargŽe de la dŽmocratie territoriale, Madame la Conseillre rŽgionale chargŽe du patrimoine culturel, Monsieur le Conseiller rŽgional chargŽ de lÕenvironnement, lÕexpression de nos salutations les plus distinguŽes.

 

Philippe Cayla, CŽline Briand.

SecrŽtariat de lՎtude : ARRA (Ass. de Recherches sur la RŽgion dÕAncenis),

72 rue St Fiacre 44150 Ancenis

TŽl. 02 40 83 19 21 Ð arra.ancenis@wanadoo.fr

Ainsi que CŽline Briand 06 85 35 76 18 - Celine.briand@neuf.fr

 
 

 

 

 

 


Annexe : extrait du courrier de Ph Cayla Membre du Conseil scientifique du Conservatoire rŽgional des rives de la Loire et de ses affluents ˆ Monsieur Jean-pierre Lescornet, ˆ l'occasion de l'AssemblŽe gŽnŽrale du CORELA

 

La prise en considŽration du patrimoine culturel fluvial ligŽrien rŽgional est nŽcessaire pour deux raisons  :

- La Loire est un fleuve Žminemment anthropique, jusque dans la constitution de ses Žquilibres passŽs et dŽsŽquilibres rŽcents. On ne peut comprendre ni agir (restauration) sur l'hydrosystme actuel sans mieux conna”tre, par le menu, les r™les et actions (souvent structurantes) des sociŽtŽs riveraines successives et de l'homme acteur fluvial.

- Le patrimoine sociŽtal fluvial ligŽrien en Pays de la Loire, le plus important, le plus homogne, le plus ŽtudiŽ du bassin de la Loire, reste "en vrac", dans le fleuve, les rŽserves des musŽes, les mŽmoires d'Žtude .. On est loin, mme en tenant compte de la crŽation de sites interprŽtatifs rŽcents, d'une sauvegarde et valorisation raisonnŽe d'ensemble.

 

La question se pose, d'urgence, de l'Žlaboration d'un SchŽma de valorisation du patrimoine culturel ligŽrien en RŽgion Pays de la Loire,  fondŽ sur  :

 

- la relation homme nature, actuelle et passŽe, qui est - avec le poids des hŽritages (patrimoine, histoire) et de l'anthropisation de l'hydrosystme fluvial Loire (somme des palŽo environnements successifs, avec place croissante de l'action humaine),  ˆ la base d'une dŽmarche "ŽcoanthroposystŽmique" o l'archŽologie et l'ethnologie ont toute leur place. Cette comprŽhension du milieu Loire est un ŽlŽment nŽcessaire de sa bonne gestion et utilisation contemporaine.

- l'inventaire interprŽtatif  des thmes de patrimoine, dont celui du patrimoine fluvial nautique, Žpaves rŽvŽlatrices de la typologie du bateau de Loire trouvant parfois encore leur Žcho dans les bateaux  encore ˆ flot.

- l'existence de territoires et bassins patrimoniaux, ainsi en particulier une Loire angevine et armoricaine centrŽe sur Ancenis, symŽtriquement une Loire de la VallŽe d'Anjou-Authion, une Loire estuarienne, des charnires telles les Ponts de CŽ - Angers Loire MŽtropole, Saumur, Nantes .. et ce bien sžr, dans leur relation ˆ l'amont du bassin.

- l'existence de sites de mŽdiation, sites d'interprŽtation, musŽes, ŽcomusŽe, maison de la Loire, souvent prŽcaires, ˆ conforter ou dŽvelopper, base d'un rŽseau possible ˆ structurer, en organisant les  complŽmentaritŽs et crŽant sa  synergie.

Cf.  "Valorisation patrimoniale de la Basse Loire Angevine et Armoricaine, matŽriaux pour un SchŽma directeur du patrimoine culturel de la Basse Loire Angevine et Armoricaine en RŽgion Pays de la Loire, en rŽfŽrence ˆ une valorisation d'Žchelle de bassin", document de travail  communiquŽ ˆ l'UniversitŽ europŽenne d'ŽtŽ 2005, Val de Loire Ð patrimoine mondial.

 

C'est  Žlaborer un projet culturel commun de valorisation du patrimoine de la Loire rŽgionale, qui soit fŽdŽrateur des rŽalisations et projets autour dÕoutils et de dŽmarches communes. Produit et animŽ par le comitŽ scientifique, il fournirait le cadre de programmes de recherche et de travaux culturels futurs: prospections, inventaires et Žtudes palŽo environnementales, archŽologiques, ethnographiques, archivistiques, avec dŽveloppement d'un centre de documentation (banque de donnŽes, site internet) et de lieux de mŽdiation et travail musŽographique (rŽserves, ateliers). Les interlocuteurs en seraient les acteurs du patrimoine, associations, chercheurs, collectivitŽs territoriales concernŽes .. institutions.

 

En relation aux enjeux  environnementaux et culturels, s'ajoute ceux de la participation, du dŽveloppement durable, de portŽe Žconomique locale et rŽgionale, ainsi que celui d'une spŽcificitŽ et personnalitŽ ligŽrienne forte et populaire ˆ affirmer et prŽciser, originalitŽ et atout de notre RŽgion. Le "volet culture du plan Rh™ne", souhaitant "faire des riverains des rhodaniens", montre l'exemple (Courant Rh™ne n¡13, 2006).

 

Ajoutons que la Mission Loire Unesco et le PNR, partenaires Žvidents et responsables dans leurs sphres, n'ont pas l'extension territoriale ni la vocation de porter un projet patrimonial de terrain fluvial et de val. De plus, la structure territoriale segmentŽe, voire atomisŽe du territoire fluvial rŽgional o la Loire joue souvent un r™le de limite, est ˆ transcender rŽgionalement.

Le Conservatoire rŽgional des rives de la Loire et de ses affluents, a toutefois montrŽ la voie, dans le contexte systŽmique de la nature et de l'environnement fluvial, d'une prise en compte du patrimoine culturel fluvial (paysages, population et architecture rurale des ”les, ports de Loire ..).   

Dans la prise en considŽration raisonnŽe du patrimoine culturel fluvial ligŽrien rŽgional,  se pose la question de son cadre de rŽalisation, le CORELA avec effet souhaitable de synergie inter patrimoniale et d'Žconomie d'Žchelle (avec toutefois Žlargissement des missions et moyens spŽcifiques), ou une autre structure rŽgionale gŽnŽraliste de gestion - valorisation du patrimoine en rŽgion ou autre dŽmarche spŽcifique.